JOURNEE SAINT SERGE – De Saint-Louis à Louis XIV dans la cité des Corsaires

Sous un soleil
quasiment estival, ce dimanche 30 octobre nous a rassemblés, amis fidèles et Maistres
anysetiers, en cette magnifique église de Saint Jean de Luz, riche en passé,
afin de fêter notre Saint Patron Saint Serge…avec quelques jours de retard,
exigences du calendrier obligent, puisque, officiellement, nous souhaitons leur
fête aux Serge le 7 octobre.

 

Après de
chaleureuses retrouvailles sur le parvis, nous nous sommes dirigés, recueillis
et fiers de porter notre Camail, à l’intérieur de l’église où cinq bancs nous
avaient été réservés.

 

Après nous avoir
accueilli chaleureusement et retracé la vie de notre Saint Patron, Monsieur le
Curé fit l’éloge des vertus de l’anis, plante merveilleuse qui soigne,
ensoleille bon nombre de recettes de cuisine et ravit nos papilles. Il n’a pas
manqué de rappeler un des préceptes phare de notre Ordre : « Bon
Samaritain tu seras ».

 

Une très belle messe s’en est
suivie, pleine de chants et de ferveur, comme à l’accoutumée au Pays Basque.
Ferveur si profonde qu’il semblait que le chœur battait d’un seul cœur…

 

L’homélie de
Monsieur le Curé avait pour thème « Ils disent et ne font pas ».
Paroles encourageantes et apaisantes pour nous mettre en garde contre une
petite existence où l’orgueil, la vanité, le paraître prédominent, et nous
inciter à construire une communauté avec plus d’humanité, de
solidarité…Qualités de cœur, chères aux Anysetiers.

 

Après la Communion,
Suzy Debien et Stéphanie Bruneteau, la benjamine de notre Commanderie, toutes deux
très émues, ont admirablement chanté l’ave Maria de Caccini. Pur moment de
méditation et d’un recueillement intenses. En cette veille de Toussaint, leur
voix céleste a élevé nos pensées qui se sont envolées vers les êtres chers et
amis toujours trop tôt disparus.

 

Cette magnifique
messe s’est terminée par une explosion musicale des grandes orgues qui a
suscité une salve d’applaudissements.

 

Notre assemblée,
riche de plus de soixante dix personnes, a rejoint le restaurant Donibane, paré
pour l’occasion aux couleurs anysetières. Nous avons été accueillis avec
beaucoup de gentillesse par notre ami Maistre anysetier Jeff Llinas et par
Monsieur José Cifuentes propriétaire de l’établissement.

 

Le soleil présidant
à la fête, l’apéritif a été servi par nos Echansons à l’extérieur en bordure de
piscine. Sangria et tortillas préparées par notre Grand Maistre Jacquie ont été
fort appréciées, et réchauffé, si besoin était, une ambiance déjà très
chaleureuse.

 

Avant de déguster
le délicieux repas qui nous a été servi en terrasse, Jacquie a souhaité la
bienvenue, rappelant que cette belle journée était placée sous le signe du
partage souhaitant à chacun d’oublier les tracas de la vie pendant ces quelques
heures.

 

Notre ami et Maistre anysetier, Gérard
Luc nous a ravis, égayant notre rencontre au son entraînant de l’accordéon,
faisant monter « la fièvre du Pays basque » accompagné par Yvette,
chanteuse de talent qui a su nous émouvoir en interprétant moultes chansons…de
notre jeunesse.

 

Stéphanie fêtait
ses vingt ans, elle nous a fait un merveilleux cadeau en interprétant une fort
belle chanson de sa composition intitulée « Bambina Bayona » sur
l’air de Bambino.

 

« Bon
Samaritain tu seras » : Les bons moments nous rappellent ce précepte
et, pour ne pas faillir à la tradition, la pesée du jambon a remporté un franc
succès. Elle permettra de soulager quelques misères. Il a fallu départager deux
gagnants ex aequo. Le sort a décidé que notre amie Michèle Boquillon, Grand
Maistre de la commanderie des Landes se régalerait du jambon, mais inviterait
au festin Clo Campell de la même Commanderie, souriant second, se contentant
avec fair play d’un lot de consolation, commeYvette, du reste, qui arrivait en
troisième position.

 

Il n’est de belle
rencontre qui ne se termine. Nous nous sommes quittés dans l’allégresse du moment
précieux partagé, le cœur ravi par cette journée conviviale chaude d’amitié
sincère.

 

Nos amis du Béarn
Bigorre, de Gascogne, des Landes, du Haut Languedoc, des Païs de Brive, du
Comté de Laval qui ont partagé ces quelques heures de convivialité anysetière
se souviendront longtemps de la célébration de Saint Serge en Pays Basque où
notre Saint patron avait commandé le soleil dans le ciel et dans les cœurs.

 

Compte-rendu
de Josette Wallier

 

 

Revivez en photos cette amicale journée en cliquant sur le lien
ci-dessous